Twin+

Samp, une start-up qui fait ses preuves

Publié le 15 mars 2024 par Kim Janiec

Samp, une start-up qui fait ses preuves 

La recette de cette jeune société parisienne allie captation optique, plans existants et IA pour proposer un jumeau numérique des infrastructures industriels. Après des essais concluants, l’entreprise Storengy adopte sa technologie à plus grande échelle. 

La start-up Samp développe sa présence auprès des usines progressivement. Son activité repose sur la mise en place de réplique 3D des sites industriels et de leurs caractéristiques techniques. Il s’agit de l’outil « Shared Reality ». Pour optimiser la maintenance des équipements et des installations, mais aussi les processus afin de favoriser un usage des ressources responsables. Samp est doté d’algorithmes d’intelligence artificielle qu’elle a concoctée et brevetée et lui permettant d’associer de nombreuses données techniques au sein d’un outil avec un aspect visuel. C’est-à-dire les plans, les schémas et les inventaires existants avec des captations optiques. Le but est également de réduire les risques et les coûts pour les industriels. L’entreprise veut répondre aux besoins de modernisation du secteur en passant par la connaissance précise de l’état des infrastructures. Cette dernière accorde les équipes de terrain et les bureaux d’ingénierie en relevant les incohérences parfois existantes sur les plans.

Maintenir et moderniser les sites industriels

Aujourd’hui, dans le domaine du stockage souterrain de gaz naturel, après avoir déployé le jumeau numérique sur six de ses sites, Storengy, filiale d’Engie, va appliquer cette technologie à l’ensemble de ses 21 exploitations en France. 

La plate-forme de réplique virtuelle est un support pour la maintenance et la modernisation des sites. L’intelligence artificielle de Samp a rapproché des milliers d’équipements et leur schéma technique pour prévoir les interventions et les travaux. Cette solution offre un grain de temps à ses utilisateurs et facilite l’accès aux informations. Les nouveaux arrivants sont aujourd’hui automatiquement formés à cette plate-forme qui est aussi ouverte aux sous-traitants de Storengy. 

Récemment, Samp a pu mettre en place sa technologie auprès de Suez dans le cadre d’un partenariat signé lors du salon Pollutec. Trapil, société des Transports pétroliers par Pipeline et Survey, acteur national de la captation 3D sont également en collaboration avec le générateur de jumeau numérique pour accélérer la mise en œuvre des jumeaux numériques sur les sites de transport et de stockage pétrolier. À la suite d’un premier test concluant de Shared reality sur ses installations, Trapil a choisi avec Survey d’intégrer l’outil dans leurs portefeuilles d’offres à destination des opérateurs de réseaux. « Ce partenariat avec Samp est d’autant plus stratégique pour nous qu’il s’appuie sur des valeurs fondamentales ayant depuis toujours été au cœur des préoccupations de Trapil et de sa filiale Survey en mettant l’innovation au service de la sécurité des activités, de la santé des personnes et de la prévention de toute atteinte à l’environnement. », déclare Xavier Folch, Directeur Général de Trapil.

Samp présente son outil Shared Reality à l’occasion d’un webinaire le 21 mars sur leur site. La start-up sera aussi présente sur BIM World début avril.

 Kim Janiec


 samp.ai

 

Déjà membre ?

Connectez vous pour accéder aux contenus.

Derniers articles

Découvrez les derniers articles